Que ce soit pour récupérer son linking pour le référencement de votre site ou tout simplement parce qu’un nom de domaine vous plaît, vous pouvez être amené à racheter un ou plusieurs noms de domaines, mais en ce qui concerne ceux en .fr, la procédure à suivre est spéciale, sachez-le!

Comment bien faire pour racheter un nom de domaine en .fr?

Il se peut aussi que vous ayez besoin de changer le propriétaire d’un nom de domaine pour diverses autres raisons comme le changement de statut de votre activité ou tout simplement le changement de nom de votre entreprise.

Ce dont je vais vous parler aujourd’hui, à savoir la bonne procédure à suivre pour récupérer la propriété légale et officielle d’un nom de domaine en .fr, concerne donc aussi bien le rachat de domaine que tout autre changement de titulaire.

Sachez tout d’abord que l’extension .fr est gérée officiellement par l’Afnic et qu’elle est soumise à des contraintes bien plus strictes que la plupart des autres.


AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) – nom de domaine .fr – septembre 2009 – “Le .fr, un point c’est tout!” by Stratégies Créations

Ainsi, vous avez obligation de tenir à jour la déclaration de son titulaire et l’adresse mail de contact de ce dernier, mais bien que cela soit obligatoire, il faut également savoir que tout changement de titulaire entraîne des frais eux aussi obligatoires, ce qui n’est pas le cas pour la plupart des autres extensions.

En d’autres termes, si vous voulez changer le titulaire d’un nom de domaine en .fr, vous devrez automatiquement repayer les frais de domaine pour une nouvelle année sans pouvoir prétendre à bénéficier de ce qui avait déjà été payé, mais non consommé!

Certains registraires (bureaux d’enregistrement pour ceux que le terme effraierait) en profitent même (à tort ou à raison) pour prendre une commission plus ou moins majorée au passage et la note peut au final se révéler assez salée selon par qui vous passez, seulement voilà: c’est obligatoire.

Changement du titulaire d’un nom de domaine en .fr, comment procéder?

Ne pratiquez donc surtout pas une opération dite de “push” chez OVH qui consiste à transférer un nom de domaine sans frais d’un compte client à un autre (toujours chez OVH, bien évidemment), car le titulaire restera toujours le même et cela peut être lourd de conséquences (voir en conclusion).

Et n’allez surtout pas croire naïvement (ne riez pas, ça m’est arrivé) qu’un simple transfert d’un bureau d’enregistrement à un autre suffise, car vous apprendrez alors à vos dépends que le nom de domaine n’a pas changé de titulaire (la bonne blague), quant bien même il est totalement différent d’un registraire à l’autre!

Car en effet, non contente de vous imposer de payer en partie pour rien, l’Afnic vous obligera à passer par une procédure spécifique au nom barbare et non français de trade, vive la France!

Cette procédure de trade entraînera l’envoi par l’Afnic d’un mail demandant confirmation de la demande de changement de titulaire à la fois au nouveau et à l’ancien titulaire, autrement dit elle exige d’avoir l’accord manifeste des deux parties avant de procéder au changement concret (voir ici, rubrique peut-on céder son nom de domaine?).

Si une seule des deux parties ne répond pas favorablement dans les temps impartis (une trentaine de jours si mes souvenirs sont bons), alors la demande sera classée sans suite ce qui revient à dire vulgairement que vous l’aurez dans l’os si jamais l’ancien titulaire ne répond ou tarde à le faire, comme je l’ai dernièrement vécu.

Pour finir, renseignez-vous bien auprès de votre registraire avant passer à l’acte, car tous n’autorisent pas les opérations de trade.

Ainsi, sachez qu’OVH, Internetbs, ….etc… et quelques autres le font tandis que BookMyName (Free) semble ne pas le faire.

Attention aux conséquences qui peuvent être engendrées!

Le rachat ou le changement de titulaire d’un nom de domaine en .fr ne s’improvise pas, n’est pas gratuit et peut être lourd de conséquences!

En effet, imaginez que vous n’ayez pas fait un trade en bonne et due forme dès le départ, puis que l’ancien titulaire ne soit pas sérieux ou tout simplement qu’il décède entre temps, alors vous l’aurez dans le baba et personne ne voudra rien faire pour vous.

Imaginez maintenant que vous souhaitiez revendre votre activité qui bénéficie d’un site internet avec le fameux nom de domaine en .fr que vous avez racheté sans suivre la procédure de trade, alors vous serez soit dans l’impossibilité d’intégrer le site à la vente, soit dans l’illégalité la plus parfaite (revente d’un bien ne vous appartenant pas d’un point de vue légal) et l’acheteur pourra se retourner contre vous en justice, ce qui ne sera pas sans conséquence, d’autant plus si le site génère une part non négligeable du chiffre d’affaire de l’activité.

Pire encore : comme l’Afnic exige que le vrai titulaire soit toujours à jour, si elle vient un jour à s’apercevoir que vous n’avez pas fait les choses dans les règles de l’art ou que personne ne répond à ses mails (envoyés forcément à l’ancien titulaire), elle peut alors décider arbitrairement d’annuler tout simplement le nom de domaine et vous aurez alors tout perdu!

Conclusion

Ne plaisantez pas avec le rachat de nom de domaine en .fr, ni avec les changements de titulaire, car cela peut être lourd de conséquence et finir par vous coûter très cher!

Je vous présenterai prochainement en détails le partenaire avec qui je travaille pour la récupération de noms de domaine en .fr et qui, bien entendu, fait les choses dans les règles de l’art 😉

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une coquille, vous pouvez m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Je vous en remercie par avance.