Comme beaucoup, j’ai à mes débuts acheté mes noms de domaine chez les hébergeurs où étaient hébergés mes sites, mais plus maintenant et je vous propose aujourd’hui de vous dire pourquoi vous avez tout intérêt à scinder nom de domaine et hébergement de votre site ou blog.

Sommaire:

1 – Simplicité de réserver nom de domaine et hébergement au même endroit

2 – Acheter son nom de domaine chez un registraire qui n’est pas votre hébergeur vous coûtera moins cher

3 – Acheter son nom de domaine chez un registraire autre que votre hébergeur vous rendra libre

Simplicité de réserver nom de domaine et hébergement au même endroit

Si beaucoup d’entre nous réservent leurs noms de domaines chez leur hébergeur, c’est avant tout par mesure de simplicité et par peur de ne pas réussir à bien faire si on a à faire à plusieurs acteurs différents (un hébergeur et un registraire).

En effet, quand on débute on ressent souvent l’angoisse de ne pas réussir à bien faire et il faut dire que la gestion des DNS n’est pas quelque chose de très rassurant tant qu’on ne sait pas comment faire, alors qu’une fois qu’on sait faire, c’est franchement très simple (promis, je vous montrerai très prochainement comment faire).

On se dit alors qu’en cas de problème, l’hébergeur-registraire sera là pour y remédier et que si on achète le nom de domaine ailleurs, alors on ne pourra pas bénéficier de cette précieuse aide.

Ensuite, certains hébergeurs proposant la “gratuité” d’un ou plusieurs nom(s) de domaine(s) compris dans leurs offres d’hébergement, on se dit qu’on va faire de substantielles économies, mais ça n’est pas toujours vérifié, car il ne faut pas rêver, vous finissez toujours par payer votre nom de domaine.

Enfin, on se dit qu’en prenant tout au même endroit, on jouira bien plus vite des nouveaux services commandés pour créer et gérer notre blog ou site web.

Mais croyez-moi sur parole, ce dernier point n’est qu’une croyance populaire, car tous les hébergeurs proposant la réservation de noms de domaine ne sont pas pour autant de vrais registraires et dans certains cas, la réservation de nom de domaine peut prendre plusieurs journées et se transformer ainsi en un véritable calvaire, croyez-moi, c’est du vécu.

Acheter son nom de domaine chez un registraire qui n’est pas votre hébergeur vous coûtera moins cher

Depuis un certain temps, je travaille avec trois registraires francophones chez qui je ne réserve que mes noms de domaine, d’ailleurs je crois même que deux d‹entre eux ne proposent directement aucune offre d’hébergement.

Je peux vous dire que mes noms de domaine me reviennent bien moins cher chez ces trois registraires que chez la plupart des hébergeurs, ce qui est à mon sens un vrai comble puisque deux de ces registraires ne font que cela, ils n’ont pas d’autres sources pour réaliser une quelconque marge, contrairement aux hébergeurs qui peuvent facilement se rattraper sur leurs contrats d’hébergement.

Ainsi, sachez qu’un nom de domaine en .fr vous reviendra à 5€40 (TVA non applicable) chez Infomaniak, registraire suisse à qui j’ai confié la gestion de mes domaines en .fr.

Pour d’autres extensions (tld), je passe également par Internetbs, ou BookMyName (sous-filliale de Free) qui sera un peu plus compétitif, mais si vous souhaitez réellement comparer les tarifs de ces deux registraires, pensez à regarder également les tarifs de renouvellement, légèrement plus élevés que ceux de réservation chez Internetbs.

A contrario, la plupart des hébergeurs se gavent de plus en plus sur les noms de domaines et je peux vous dire que certains ont pratiquement doublé leurs tarifs en moins de 6 ans (à l’image de 1and1.fr par exemple), rien que cela!

Alors n’ayez franchement aucun remord, faites des économies en réservant vos noms de domaine chez un de ces trois registraires, ou un autre si vous en connaissez d’autres (je ne touche absolument rien, alors …), d’autant plus que vous vous apercevrez que vous pourrez jouir très très vite de vos NDD et que la modification des DNS est à la fois très simple et rapide.

Acheter son nom de domaine chez un registraire autre que votre hébergeur vous rendra libre

Acheter son nom de domaine chez un registraire différent de son hébergeur vous rendra totalement libre puisqu’en cas de soucis avec votre hébergement, il vous suffira de transférer votre site ailleurs et de faire pointer votre nom de domaine vers le nouvel hébergeur, ce qui n’est pas forcément le cas lorsque vous avez tout au même endroit.

J’irai même plus loin: certains hébergeurs font du chantage (implicite) au nom de domaine pour vous contraindre à rester ou à payer des prestations dont vous ne voulez pas, pour partir.

J’ai notamment eu un litige avec un pseudo hébergeur français qui me facturait des services qu’il ne mettait pas en œuvre, en l’occurrence une option IP dédiée sur un hébergement mutualisé et lorsque PayPal m’a donné raison et m’a donc remboursé des sommes que j’avais versées pour le nom de domaine et l’hébergement sur 1 année complète, a mis mon site hors ligne.

Qu’il mette le site hors ligne, passe encore puisque Paypal a décidé que le contrat était caduque comme l’hébergeur n’avait pas respecté ses engagements commerciaux, mais il en a profité pour me bloquer tout accès de sorte à ce que je ne puisse pas récupérer mon site et ma base de données.

Pire, il a fait opposition à tout transfert du nom de domaine chez un autre registraire et on peut donc dire qu’avec cette histoire j’ai perdu à la fois le site et le nom de domaine (j’ai tout de même pu le récupérer 1 an après).

Heureusement que ce site était tout neuf, tout comme le NDD et au final, à vouloir faire le malin, cet hébergeur se retrouve avec un nom de domaine sur les bras qu’il a du acheter à l’Afnic et surtout une mauvaise notation chez PayPal qui risque tôt ou tard de l’interdire en tant que marchand (ce n’était visiblement pas sa première fois).

Je n’ai donc pas perdu grand chose, si ce n’est beaucoup de temps pour rien et le nom de domaine n’était heureusement pas stratégique, mais imaginez s’il avait été question d’un NDD stratégique, plus ou moins ancien et bien référencé, j’aurais alors perdu gros.

Alors ne prenez pas ce risque, car même si votre nom de domaine est tout neuf, il ne le sera plus et si vous travaillez son branding et son référencement, vous perdrez gros le jour où votre hébergeur s’en servira pour vous contraindre à payer toujours plus et ceci, même si son service est exécrable, voire même inexistant.

Enfin sachez que certains hébergeurs, comme 1and1 qui a la fâcheuse habitude d’intégrer les noms de domaines supplémentaires au contrat d’hébergement, vous obligeront à résilier/transférer vos noms de domaines pour pouvoir résilier votre contrat d’hébergement.

Donc si votre contrat arrive à échéance en octobre, mais qu’il comprend un nom de domaine que vous avez acheté ou renouvelé en septembre, cela vous obligera à repayer 1 année complète plus les éventuels frais de transfert alors même que vous n’avez consommé qu’un mois sur douze et que vous avez déjà payé très cher ce nom de domaine (chez la plupart des hébergeurs).

Comme j’avais pas mal de sites chez cet hébergeur peu scrupuleux qu’est 1and1, je peux vous dire que je suis en train de regretter très amèrement et que je le paie au prix fort.

Conclusion

Ne vous laissez pas tenter par une fausse simplicité ou toute autre croyance urbaine qui vous pousserait à prendre vos noms de domaines chez votre hébergeur, mais préférez donc la liberté et la vraie sérénité.

Et si jamais vous avez besoin d’aide pour choisir votre hébergeur et votre registraire ou pour paramétrer vos DNS, voire même installer votre WordPress, vous pouvez toujours faire appel à mes services de freelance.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, vous pouvez m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Je vous en remercie par avance.