J’ai dernièrement lu plusieurs articles recommandant tel ou tel plugin WordPress pour publier un site en plusieurs langues (autrement dit: faire un site multilingue), chacun allant de son argumentation en fonction de ses affinités et expérience, mais c’est sans compter qu’il existe une solution qui n’utilise elle aucun plugin et surtout qui est à mes yeux bien meilleure à tous points de vue.

Préambule

De comme vous avez pu le remarquer, je n’ai pas trop eu l’occasion de publier ce mois–ci, car j’ai été très pris au point de vue professionnel et notamment en terme de formation wordpress.

Je ne vais certainement pas m’en plaindre, surtout en ces temps de crise, et je regrette tous même que cela m’oblige à laisser un peu de côté mes autres projets et surtout l’animation de mes blogs.

Ce n’est pourtant pas l’inspiration qui ne manque, mais vous l’aurez compris, c’est plutôt le temps.

J’irai même plus loin puisque j’ai en fait le plein de choses à vous dire et de sujets à aborder.

Nous allons donc parler aujourd’hui de site multilingue puisque cela semble très à la mode ces derniers temps et nous allons surtout voire ce qu’il est préférable de faire.

Et vous verrez que cela valait bien la peine d’attendre puisque je vous ai pondu ici un bel article de près de 2400 mots, et encore, je me suis volontairement restreint.

Les différentes façons d’obtenir un site en plusieurs langues

En effet, il existe trois principales façons de faire pour obtenir un site en plusieurs langues, mais toutes ne se valent pas.

Nous allons donc étudier ces trois façons de créer un site multilingue avec WordPress, en tenant compte de leurs avantages et surtout leurs inconvénients pour vous donner enfin la meilleure solution à tous points de vue ou presque.

Utiliser un plugin wordpress de traduction automatique

Si comme moi, vous faites partie des heureux utilisateurs de wordpress, sachez qu’il existe des extensions qui vont automatiquement traduire votre site en plusieurs langues afin de le rendre facilement multilingue.

Google Language Translator est un plugin WordPress de traduction automatique de contenu de site.

Ainsi, parmi les plugins wordpress de traduction automatique, vous trouverez Google Language Translator et Bing Translator.

En fait, l’utilisation de ces extensions WP est très facile puisqu’il vous suffit d’installer et d’activer celle que vous aurez choisie sur votre site, et elle se chargera toute seule de traduire votre site dans la langue que l’internaute aura sélectionnée.

C’est donc la plus facile de trois manières de faire un site web disponible en plusieurs langues, mais c’est aussi la moins conseillée.

En effet, nous savons tous que les traductions automatiques sont plus que perfectibles et elles pourraient donc renvoyer une mauvaise image de vous ou de votre organisation vis-à-vis de vos visiteurs, ceux –ci pouvons croire à un site au rabais ou pire, ne comprenant pas votre discours à cause d’une traduction aléatoire.

Je vous conseille donc vivement de ne pas utiliser cette solution qui risque de vous faire plus de mal que de bien, d’autant que seuls les contenus au format texte seront traduits et qu’il ne vous sera pas possible de mettre à disposition de vos visiteurs des des fichiers PDF, Audio, vidéo ou image dans leur langue respective.

Utiliser un plugin wordpress multilingue

Le cms wordpress dispose également de très nombreux plugins dits multilingues, c’est-à-dire qui vous permettront d’afficher les contenus de votre site en plusieurs langues différentes.

Parmi les plus connus, trouverez WPML (payant) ou qTranslate (gratuit, mais plus suivi) et vous n’aurez que l’embarras du choix car il y en a plein d’autres, mais comme ils représentent pour moi une mauvaise solution, que je ne les utilise pas et surtout que je ne recommande pas leur emploi, je ne vais pas m’embêter à tous les citer ici.

Ces extensions wordpress servent en fait à publier votre contenu dans les différentes langues que vous aurez choisies pour les différents articles ou pages de votre site, tout en n’affichant que les seuls contenus publiés dans la langue paramétrée par l’internaute.

De nombreux webmasters et blogueurs une tendance ces derniers temps à conseiller l’une ou l’autre de ces extensions multilingues, car elles permettent d’obtenir un vrai site Internet disponible en plusieurs langues sans avoir à créer plusieurs sites et à ainsi devoir acheter plusieurs noms de domaine.

Site web de l'association APEF qui utilise le plugin WordPress Q-Translate

Ce type de solution est certes plus recommandable que l’utilisation de plugin de traduction traumatique, car les traductions seront plus justes, mais c’est pour moi loin d’être idéal.

En effet, pour être intervenu sur plusieurs sites wordpress multilingues faits de la sorte, je peux vous affirmer que tous présentaient des problèmes d’incompatibilité avec d’autres extensions, ce qui ne facilite donc pas leur utilisation.

J’irai même plus loin, puisque ces problèmes d’incompatibilité empêchent bien souvent l’utilisation de plugins incontournables pour wordpress, comme WordPress SEO By YOAST en ce qui concerne qTranslate, ce qui est tout de même fâcheux quand on connaît les bénéfices de plugin.

Par ailleurs, ce type de plugin est bien souvent source d’erreurs et de complications, et vous fera donc perdre un temps fou pour obtenir le résultat voulu.

Personnellement, je vous déconseille vivement d’opter pour cette façon de faire, car ce n’est pour moi que du bricolage et du rapiéçage qui vous posera problème tôt ou tard, surtout qu’il ne faut pas perdre de vue que nombre d’extensions sont tôt ou tard laissées à l’abandon par leur créateur, y compris parmi les premium.

Créer un site par langue

La dernière des trois principales façons de faire est de créer un site par langue, et donc d’acheter un nombre de domaine pour chacun d’entre eux (exemple : .fr pour la version française, .com pour la version internationale, .en pour la version anglaise, …etc…).

Cette façon de faire vous garantira d’obtenir une version optimale de votre site wordpress pour chacune des langues voulues avec l’intégralité des contenus divers et variés paramétrés dans la bonne langue.

Ainsi, vous pourrez aisément mettre à disposition de vos interlocuteurs dans leur langue l’intégralité de vos fichiers, qu’ils soient de type image, PDF, audio, texte ou vidéo, ce qui n’est pas totalement possible pour les deux autres façons de faire.

C’est aussi et surtout le meilleur moyen de vous garantir le référencement optimal pour chacune des langues dans lesquelles votre site sera publié, car vous pourrez travailler indépendamment le référencement de chacune de ces versions.

De cette sorte de, la version française de votre site pourra être idéalement référencée sur Google.fr et les autres versions sur l’index Google de leur pays respectif.

Ainsi l’internaute trouvera immédiatement la version de votre site qui lui correspond, sans avoir à cliquer sur quelque bouton que ce soit.

Vous ferez donc de la sorte d’une pierre deux coups, puisque vous augmenterez ainsi l’expérience de vos utilisateurs en leur facilitant la tâche et en limitant leur nombre d’actions pour disposer du bon compte tenu.

Par ailleurs, créer un site par langue vous évitera d’avoir à installer un, voire plusieurs plugin(s) supplémentaire(s) venant forcément augmenter les risques de faille de sécurité sur votre WordPress ainsi que son temps de chargement et les risques d’incompatibilité entre extensions.

De plus, à l’image de qTranslate, utiliser un plugin vous expose au risque que ce dernier ne soit un jour plus développé, pire plus mis à jour, ce qui vous mènerait à coup sur à une impasse au niveau des mises à jour de votre site.

C’est donc pour moi non seulement la meilleure façon de faire, mais aussi et surtout la seule et unique envisageable.

J’avais d’ailleurs déjà rédigé un article en ce sens intitulé “Comment faire un site multilingue” sur le blog de mon agence:.

Les fausses idées sur les sites multilingues

Je ne sais pas pourquoi, nombreux sont ceux qui préfèrent se compliquer la vie avec la seconde solution, c’est-à-dire en utilisant les plugins multilingues, et ainsi prendre le risque de rencontrer de graves erreurs et/ou des problèmes d’incompatibilité d’extension wordpress.

Faire plusieurs sites coûte cher

Parmi leurs arguments, certains avancent le coût d’utilisation d’un site pour chaque langue, mais quelle entreprise internationale mégoterait sur l’achat de quelques noms de domaine, alors même qu’elle réalise très certainement un chiffre d’affaires annuel de plusieurs centaines de milliers, voire même de plusieurs millions d’euros ?

Soyons un peu sérieux, car franchement si une entreprise qui veut travailler à l’international n’est pas capable de dépenser quelques dizaines d’euros par an pour disposer de la solution idéale, alors autant laisser tomber tout de suite.

Une solution pour avoir plusieurs sites sans surcoût

Certains m’objecteront le cas des associations qui doivent absolument limiter leurs coûts de fonctionnement, auquel cas je leur réponds si ce n’est qu’une question de quelques euros par an alors, ils peuvent toujours opter pour l’alternative du sous-domaine, tout en sachant qu’ils perdront l’avantage du domaine géo-localisé au niveau du référencement.

Faire plusieurs sites donne plus de travail

D’autres m’objecteront un travail plus conséquent engendré par mes préconisations, du fait d’avoir à gérer autant de sites que de langues, mais je leur réponds alors qu’au niveau publication des contenus, cela ne prend pas plus de temps bien au contraire puisque vous n’avez pas à utiliser de code pour chaque version et que cela vous évite même bien des erreurs.

Il n’y a guère qu’au niveau de l’installation, du paramétrage et des mises à jour des différentes extensions de votre wordpress que cela vous prendra un peu plus de temps, mais je pars du principe que cela en vaut le coût, d’autant plus que cette solution vous aura fait gagner du temps en vous épargnant de nombreuses erreurs et souci d’incompatibilité.

Donc au pire cela vous fera perdre un peu de temps, mais c’est pour la bonne cause et j’irai même plus loin en vous disant qu’il faut voir cela comme un bon investissement.

Une solution pour ne pas perdre de temps avec plusieurs sites

Pour terminer sur ce point, vous pouvez aussi très bien opter pour la solution d’un wordpress multi-site qui vous offrira l’avantage de n’avoir à faire les mises à jour que sur un seul site, tout en vous autorisant à disposer d’un site par langue et de l’extension de nom de domaine correspondante.

Il faudra juste veiller à ce que les extensions que vous souhaitez utiliser soit compatibles avec la version multisite de wordpress.

Avoir plusieurs sites diviserait le trafic?

Hier, on m’a même prétendu qu’utiliser un site par langue diviserait le trafic, mais j’attends toujours une preuve de ces dires et je crois même que j’attendrai longtemps, puisqu’il n’en est rien, bien au contraire.

En effet, si vous utilisez un site par langue, nous avons vu que vous pourrez ainsi mieux référencer chacun d’entre eux et vous conviendrait donc qu’au final vous obtiendrez bien plus de trafic et surtout que ce dernier sera bien plus qualifié qu’en utilisant toute autre méthode.

Or, qui peut prétendre qu’un trafic qualifié n’est pas bon ?

Avoir plusieurs sites engendre une moins bonne expérience utilisateur

La même personne m’a objecté que si l’internaute voulez passer d’une version d’une page à l’autre, bien souvent il serait obligé de repasser par la page d’accueil, ce qui serait une moins bonne expérience utilisateur que d’avoir simplement à cliquer sur un bouton de langue qui l’amènerait directement à l’équivalent traduit de la page sur laquelle il se trouve.

Penser ainsi, c’est lourdement se tromper, car je ne vois pas en quoi le fait d’arriver sur une version d’un site et avoir à cliquer sur un bouton pour obtenir la version dans sa langue et une meilleure expérience utilisateur que d’arriver directement sur la bonne version sans avoir à cliquer sur quelque bouton que ce soit.

En effet, si vous suivez mon conseil et que vous optez pour la solution d’un site par langue avec le nom de domaine qui correspond, alors que l’internaute obtiendra directement le résultat adéquat dans sa langue.

Avoir plusieurs sites donne plus de travail au niveau référencement

Ce même interlocuteur a même été jusqu’à prétendre que ma façon de faire demandait plus de travail au niveau référencement, jour sans preuve de ce qu’il avançait.

De je crois en fait que cet interlocuteur fait partie des nombreuses personnes qui ne voit malheureusement pas plus loin que le bout de leur nez et qui ne réfléchissent surtout pas à ce qu’ils avancent.

Alors, je veux bien lui concéder que référencer chaque site sur l’index correspondant de Google demandera un peu plus de travail que de référencer un seul et même site sur un seul et même index, mais cela revient pour moi à se tirer une balle dans le pied au niveau référencement en se privant d’être correctement indexé sur les autres index moteur de recherche, et c’est ainsi s’assurer d’être mal référencé sur la plupart des marchés sur lesquels on souhaite intervenir.

Donc oui, avoir plusieurs sites pour la même activité demande certes plus de travail au niveau référencement puisqu’il faudra bien référencer chacun des sites créés, mais c’est pour la bonne cause puisqu’au final vous aurez plus de visites et surtout des visites bien plus qualitatives et donc votre taux de transformation s’envolera.

Ainsi, le temps supplémentaire consacré à chacun des sites doit être vu comme un investissement fort bénéfique et non comme une banale charge.

Conclusion

Pour conclure, je ne vois pas trop l’intérêt de se lancer à l’international si on ne se donne pas les moyens de bien faire, et autant s’en tenir à son propre marché et ne pas dépenser inutilement son argent dans une solution bancale et inappropriée.

J’imagine bien que cet article va provoquer des commentaires réactionnaires qui m’objecteront tout un ensemble d’arguments contre la solution que je préconise, alors il se peut fort bien que j’édite à plusieurs reprises son contenu afin de le mettre à jour et de répondre en bonne et due forme à ses objections.

Je laisse donc libre court à votre imagination dans les commentaires, mais je vous en prie si votre but n’est uniquement que de me contredire, alors passez votre chemin et sinon fournissez des preuves de ce que vous avancez et réfléchissez surtout à votre argumentation si vous ne voulez pas que cette dernière soit vite balayée.

Je ne prétends nullement que la solution que je préconise est parfaite en tous points et qu’elle ne représente aucun inconvénient, mais simplement qu’elle est à ce jour la solution idéale pour obtenir un site en plusieurs langues.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une coquille, vous pouvez m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Je vous en remercie par avance.