Voici le deuxième volet qui fait suite à mon article “Stop Aux Idées Reçues” du 29 août 2012.

Nous allons développer ici les principaux préjugés concernant le référencement.

 

#1 Seuls les plus gros peuvent encore bien se positionner sur les moteurs de recherche!

 

Sous-entendu, il faut être riche et dépenser beaucoup d’argent pour figurer en première page de Google.

Alors, si vous souhaitez absolument griller la priorité aux poids-lourds du web comme Amazon, Spartoo et j’en passe, cette affirmation peut se vérifier, à moins de chercher à se positionner différemment .

Si nous prenons l’exemple LeBonCoin qui est le leader français des sites d’annonces, il n’est pas en première position sur la plupart des requêtes (source=Positeo):

  • “petites annonces”: il est 7ème
  • “petites annonces gratuites”: il est 5ème
  • “annonces auto”: il est 13ème
  • “annonces automobiles”: il est 19ème sur 2 des 5 datacenters de Google et perdu dans les fins fonds pour les 3 autres!
  • “annonces immo”: il est au mieux 14ème
  • “annonces immobilier”: il est au-delà de la dixième page!

Je m’arrête là pour l’exemple.

Ce petit test est riche d’enseignements et nous pouvons en tirer les conclusions suivantes:

  1. Pour être leader sur son marché, nul besoin de figurer en première position sur les moteurs de recherche.
  2. Ce n’est pas le référencement qui fait le succès d’1 business en ligne, même s’il peut y contribuer favorablement.
  3. Il est difficile d’être le meilleur à tous niveaux.
  4. Les mieux référencés ne sont pas forcément ceux qui ont de gros moyens ou qui dépensent le plus dans leur communication.
  5. Celui qui veut à tout prix griller la priorité aux grosses pointures sur les moteurs de recherche doit avant tout travailler sur les lacunes de ces derniers!

#2 Il faut s’inscrire sur des milliers d’annuaires

 

Tant que nous y sommes, pourquoi pas des millions ou des milliards!

Peut-être que par le passé ça fonctionnait, mais aujourd’hui difficile de paraître naturel aux yeux de Google en utilisant ce genre de pratiques!

En effet, je vois mal comment nous pouvons faire plusieurs centaines de descriptions réellement uniques d’1 même site, à moins qu’il traite d’énormément de sujets différents.

Ensuite, soit vous le faites manuellement (comme ça doit normalement l’être) et vous y passer des mois entiers, soit vous l’automatisez et pour le coup, ce n’est absolument plus naturel. Il paraît même que notre ami Google fait la chasse à cette dernière pratique.

Considérant qu’en plus la plupart de ces annuaires ne vous enverra jamais 1 seul visiteur, personnellement je trouve que c’est 1 bien mauvais investissement. Ce n’est que mon point de vue, mais je l’assume.

Au final, j’estime qu’il faut utiliser les annuaires avec parcimonie et qu’il faut surtout bien les choisir, quitte à devoir patienter pour être accepté! Préférez avant tout ceux qui sont spécialisés dans votre domaine ou proche, et ceux qui font office de référence.

 

#3 Il faut publier X communiqués de presse

 

C’est 1 point qui me chiffonne tout particulièrement!

En effet, à l’origine 1 communiqué de presse est 1 moyen de communication qui sert aux entreprises ou autres organisations pour avertir les médias d’1 nouveauté ou d’1 changement important (sortie d’1 nouveau produit, déclaration officielle, …etc…).

Il était donc uniquement destiné aux médias et non au public!

Je ne vais pas épiloguer sur le bien fondé de son ouverture au plus grand nombre sur le web, mais plutôt sur son objectif qui a été complètement détourné.

En effet, je suis plutôt pour le fait de communiquer plus et s’il est fait dans ce but, le communiqué de presse qui se sera transformé finalement en publi-reportage (c’est son nom losqu’il est publié dans la presse à grand public) a toute sa place dans 1 stratégie de communication (pas de référencement).

Je dirais même qu’à l’origine, c’est 1 bonne idée: il est moins agressif qu’1 vraie publicité et surtout il peut apporter bien plus de valeur ajoutée au plus grand nombre.

Mais comme toujours, il a fallu qu’on détourne son objectif!

Si nous regardons bien, la plupart des communiqués de presse sur le web sont aujourd’hui publiés uniquement dans le même but que les inscriptions par centaines ou milliers dans les annuaires, c’est-à-dire obtenir des liens retour!

C’est devenu de l’abattage, voire 1 réelle stratégie de spam en règle.

Revenons au publi-reportage, mais avec parcimonie et dans le but à la fois d’informer et d’attirer le plus grand nombre de prospects!

Pour finir sur ce point, il se dit que notre ami Google (toujours lui) est parti en guerre contre ce genre de pratique, alors à vous de voir! Moi, je ne m’y risque pas.

 

#4  Il faut utiliser des logiciels de référencement automatique

 

C’est comme le loto: c’est facile, c’est pas cher et …. ça peut rapporter gros!

Trêve de plaisanterie, il n’y a rien de naturel dans cette pratique et ça se passe de commentaire, alors je vous invite à vous référer à ma vision sur les inscriptions dans les annuaires, si ce n’est qu’ici je vous déconseille vivement d’y mettre 1 doigt.

 

#5 Etre en tête de liste sur les moteurs de recherche garantit le trafic

 

Absolument pas et je suis catégorique sur ce point!

Voici quelques unes des nombreuses raisons qui font qu’il n’y a pas toujours de corrélation entre positionnement sur les moteurs de recherche et nombre de visites:

  • vous aurez beau être bien positionné sur certains mots-clés si ceux-ci ne sont pas recherchés, ils ne vous apporteront aucun trafic.
  • pour certains secteurs d’activités, les internautes ne font même pas de recherche ou alors, elle porte sur 1 marque ou 1 entité précise (exemple: les petites annonces automobiles), donc si vous n’êtes pas connus, vous ne serez pas vus!
  • si vous vous positionnez sur 1 secteur d’activité ou 1 niche peu porteur(se), forcément vous aurez peu de trafic.
  • lorsque vous faites 1 recherche, cliquez-vous à coup sûr sur le premier résultat?
  • êtes-vous certains que votre url et votre description dans les SERPs vont donner envie à l’internaute de venir vous rendre 1 visite? (exemple: si votre url est http://www.monsite.plateformeX.com/1566944215644000459499222.html/index…etc… et que votre description n’est pas bien renseignée, je suis prêt à parier que notre ami l’internaute va directement passer au suivant)

Vous vous demandez quelles techniques utiliser pour améliorer votre SEO, alors je vous invite à voir comment référencer son site WordPress.

Dans mon prochain article, vous trouverez la suite de mon argumentaire sur les préjugés concernant le référencement. A bientôt!

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, vous pouvez m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Je vous en remercie par avance.