Aujourd’hui, je vous suggère 12 pistes pour bénéficier d’un maximum d’adresses IP de classe C différente, ce qui devrait fortement intéresser ceux qui ont déjà un niveau avancé en référencement, mais qui ne veulent pas s’ennuyer avec la gestion d’un serveur privé ou d’un VPS.

Laissons de côté les serveurs privés et autres VPS (non managés)

En effet, l’idéal lorsqu’on sait gérer un serveur, c’est tout simplement de prendre un VPS, voire un serveur dédié, pour héberger ses sites et d’acheter des IPs supplémentaires, mais quand on ne sait pas, mieux vaut éviter de s’y essayer, car la gestion d’un serveur, c’est un métier à part entière et la moindre erreur pourrait vous faire tout perdre.

Certains m’objecteront que la gestion de serveur, c’est comme tout, ça s’apprend et ils n’auront pas tort, d’autant qu’il existe plein de tutoriels sur internet pour se former, mais personnellement, je préfère me concentrer sur ce que j’aime faire et surtout sur ce que je sais faire.

Tout le temps que je ne passe pas à gérer et mettre à jour un ou plusieurs serveurs web ou à apprendre à le faire, c’est du temps que je passe à faire des tâches rémunératrices qui couvriront largement le surcoût engendré par la non utilisation d’un serveur privé ou d’un VPS.

Par ailleurs, mal configurer son serveur peut être problématique au niveau de la sécurité, alors franchement je ne préfère pas tenter le diable.

Donc si vous êtes comme moi, ce que vous allez trouvez ensuite risque fort de vous intéresser, par contre si vous êtes de ceux qui préfèrent opter pour un serveur privé ou un VPS, grand bien vous fasse, mais la suite ne vous sera pas d’un grand intérêt 😉

12 solutions pour varier les adresses IP de classe C différente sur ses hébergements

Une fois cela éclairci, nous allons donc voir comment faire pour jouir d’un maximum d’adresses IP de classe C différente quand on veut s’affranchir de la gestion d’un serveur.

Faire appel à un service d’infogérance pour un serveur privé ou un VPS

La première solution que j’ai à vous proposer est tout simplement d’opter tout de même pour un serveur privé ou un VPS, mais d’en confier l’installation, le paramétrage et la gestion/maintenance à un service d’infogérance.

Cette solution vous permettra ainsi de bénéficier des avantages des serveurs, sans vous soucier de la partie technique propre à ceux-ci, mais sachez que cela a un coût.

En effet, comptez en moyenne un tarif de 60€ hors taxe par mois pour l’infogérance d’un VPS hors licence logiciel, sauvegarde et location de serveur, ce qui fait rapidement grimper la facture à près de 100€ HT/mois si vous optez pour une licence Plesk ou cPanel, plus quelques IPs, sans oublier un système de sauvegarde fiable qui vous permettra de revenir en arrière sur une période plus ou moins longue.

À moins d’investir sur un serveur puissant qui vous permettra d’héberger énormément de sites et de bénéficier de nombreuses IPs différentes, cette solution n’est franchement pas économique.

Je l’avais un temps envisagée, mais lorsque j’ai eu connaissance des différents tarifs, je me suis vite ravisé.

10 IPs disponibles chez Archive-Host

La première solution financièrement acceptable que j’ai à vous proposer, c’est de prendre 10 plans d’hébergement chez Archive-Host.

En effet, cet hébergeur dont j’apprécie les tarifs raisonnables, la qualité du service et le sérieux de l’après-vente héberge les sites de ses clients sur 10 serveurs différents (peut-être même plus), aussi il est à même de vous proposer de bénéficier de 10 IPs différentes (non dédiées) si vous lui commandez 10 plans d’hébergerment différents.

Ainsi, si vous réservez 10 plans pros 25Go à 1€99 HT/mois, cela vous fait donc déjà 10 IPs pour seulement 19€90 mensuels hors taxe.

Actuellement, vous pouvez disposez d’une remise de 30% sur les hébergements Pro et même obtenir 3 à 6 mois gratuits si vous vous engagez 12 ou 24 mois, alors si voulez en profiter, cliquez ici 😉

10 IPs disponibles chez Obambu

Exactement de la même manière qu’Archive-Host, Obambu héberge ses clients en mutualisé sur 10 serveurs différents, vous pouvez ainsi leur commander 10 plans à 0€69 HT/mois pièce pour obtenir 10 IPs différentes (non dédiées) pour le tarif imbattable de 6€90 hors taxe mensuels.

Attention, tout comme son confrère, il faudra faire la demande de modification d’adresse IP après la commande, mais sachez qu’il vaut mieux le faire avant même d’avoir installé le moindre site, sous peine d’avoir à tout recommencer, alors pensez-y 😉

Avertissement : certains serveurs posent problèmes – À ce jour, j’en ai testé 3 et j’ai fini par en abandonner 1 sur lequel mes sites étaient régulièrement hors ligne

Prendre des hébergements dédiés chez Obambu

Autre solution intéressante chez Obambu, même si celle-ci est plus onéreuse, l’offre dédiée vous permet de bénéficier d’une adresse IP dédiée par contrat, vous pouvez donc bénéficier d’autant d’IP que de contrats.

Sachez que cette offre d’hébergement mutualisé à ressources dédiées que je vous présente en détail dans cet article vous coûtera 3€49 HT/mois par contrat (vous pouvez bénéficier d’une remise de 20% actuellement).

Le coût de revient par IP de cette solution est plus important, mais cela vous procure un ensemble d’avantages non négligeables comme :

  • des ressources dédiées pour ne plus être tributaire des autres
  • une IP dédiée dont vous serez le seul maître de la réputation
  • un espace disque important si vous souhaitez héberger beaucoup de sites sur une même IP (ex : thématiques différentes)

Prendre un hébergement chez O2Switch

Autre hébergeur français qui, depuis peu, propose à ses clients de bénéficier de plusieurs IPs différentes (non dédiées), O2Switch ne vous obligera pas pour cela à commander plusieurs plans d’hébergement, contrairement à ses confrères dont je vous ai précédemment parlé.

En effet, vous trouverez un nouvel onglet « Experts du web » dans votre cPanel (voir ci-dessous), contenant l’outil ipXtender qui vous permettra de modifier l’IP attribuée à chacun de vos sites (limité à 10 par contrat).

Attention toutefois, seules 7 IPs françaises de classe C différentes sont disponibles pour le moment, mais si les IPs étrangères (Amsterdam, Londres ou New York) ne vous dérangent pas, vous pourrez alors en obtenir 6 de plus (à condition d’avoir 2 contrats).

O2Switch met à votre disposition pas moins de 37 IPs différentes, mais faites attention, car nombre d’entre elles utilisent la même classe C.

Tutoriel comment changer l’adresse IP d’un site chez O2Switch

Je vous propose ci-dessous un rapide tutoriel en 4 étapes simples pour changer l’adresse IP d’un site hébergé chez O2Switch :

  1. Commencez par vous connecter au cPanel de l’hébergement concerné puis cliquez sur ipXtender dans l’onglet « Experts du web ».
  2. Sélectionnez le nom de domaine concerné dans la liste déroulante intitulée « Domaine »
  3. Sélectionnez l’adresse IP désirée dans la liste déroulante intitulée « Adresses IP disponibles »
  4. Cliquez sur le bouton « Associer le domaine à la nouvelle IP »

Découvrez comment changer l’adresse IP d’un site hébergé chez O2Switch

Prendre des hébergements mutualisés chez Infomaniak

Depuis quelques mois, je teste l’offre d’hébergement mutualisé à 5€75/mois (aucune TVA) de chez Infomaniak et une bonne surprise vous y attend puisque vous pouvez y ajouter jusqu’à 5 IPs dédiées en plus de l’IP du serveur sur lequel seront hébergés vos sites.

Sachez que cette option vous sera facturée 7€/an et par IP, ce qui est moins cher que ce qu’on trouve en général, même sur des serveurs dédiés (hormis chez OVH).

Vous pouvez donc bénéficier de 6 IPs (dont 5 dédiées) par contrat pour 9€25/mois, hébergement compris et surtout, vous aurez 6 IPs dédiées 😉

J’utilise cette offre depuis un peu plus de 6 mois et je n’ai rencontré absolument aucun problème technique, quant au service après-vente, il fait partie des plus réactifs et courtois que je connaisse, alors je vous ferai dans les mois à venir un dossier plus détaillé sur cet hébergeur qui mérite le détour.

Opter pour un serveur cloud managé chez Infomaniak

Restons chez Infomaniak pour vous proposer une seconde solution, à savoir leur offre de serveur cloud managé qui n’est autre qu’un serveur VPS infogéré.

Cette solution vous libère des contraintes de la gestion d’un VPS et vous apporte la plupart des avantages d’un serveur privé en matière d’hébergement web.

Sachez que l’offre débute à 29€ mensuels (aucune TVA n’est appliquée, Suisse oblige), et que pour ce tarif, vous disposerez des ressources dédiées/caractéristiques suivantes :

  • 2 CPU Intel Xeon
  • 6 Go de RAM
  • stockage 100 Go 100% SSD
  • 1 adresse IP dédiée
  • 5 comptes (pour compartimenter votre serveur)
  • 20 sites

En option, vous pouvez bien évidemment augmenter le nombre de CPU (jusqu’à 24), la RAM (jusqu’à 50 Go), l’espace disque (jusqu’à 1 To), le nombre de comptes (jusqu’à 100), le nombre de sites (jusqu’à 400) et ce qui nous intéresse plus particulièrement dans cet article : le nombre d’IPs dédiées (400 max.).

Chaque IP dédiée supplémentaire vous sera facturée 0€50 par mois, ce qui est un des tarifs les plus bas que j’ai pu voir jusqu’ici 😉

Sachez que vous ne serez limités en nombre d’IPs dédiées que par le nombre de sites (maximum 400) que votre offre vous offrira, cela vous laisse donc déjà de quoi faire.

Attention tout de même à adapter les différentes ressources à votre installation, car conserver les ressources de base pour héberger 400 sites, même à faible trafic aura pour conséquence de faibles performances, et je ne recommande franchement pas d’héberger 400 sites sur le même serveur.

Pour un très grand nombre de sites, je vous recommande donc de préférer opter pour plusieurs serveurs cloud managés.

Hébergement Pme-Pmi 5 IPs chez D4.fr

D4.fr est un hébergeur français qui propose une offre d’hébergement mutualisé sur laquelle vous pouvez héberger jusqu’à 10 sites internet tout en bénéficiant de 5 IPs (partagées) différentes pour 5€99 HT/mois (payable annuellement, sinon c’est 7€18 HT pour un essai d’1 mois sans engagement).

Ce type de plan vous permet donc de bénéficier de 5 IPs différentes sans avoir à se soucier de la gestion d’un serveur et sans avoir à investir plusieurs dizaines d’euros comme c’est le cas pour les offres de serveurs managés.

Pour être honnête avec vous, je n’ai encore pas testé cet hébergeur, je ne pourrai donc pour le moment vous faire aucun retour sur la qualité de ses offres & infrastructures ou de son SAV.

Je compte cependant le tester prochainement, aussi je pourrai alors vous faire un retour 😉

Hébergement Pro 10 IPs chez D4.fr

Restons chez D4.fr pour vous présenter une offre similaire, mais plus évoluée puisqu’elle vous propose cette fois-ci des ressources dédiées (c’est un serveur virtuel privé) et 10 IPs différentes.

Cette offre vous sera facturée annuellement 143€88 HT (ou 14€33 HT/mois pour l’offre sans engagement), ce qui vous fait un coût mensuel de 11€99, ce qui n’est vraiment pas cher pour un nombre de site illimité et 10 IPs.

Tout comme la précédente offre de D4.fr, je n’ai pas testé celle-ci, alors je ne porta absolument pas garant de sa qualité.

2 IPs disponibles chez EuroWH

Autre hébergeur mutualisé qui peut vous proposer jusqu’à 2 IPs différentes (pour des contrats différents), EuroWH est un prestataire d’hébergement Suisse de qualité, comme Infomaniak, qui malgré ses tarifs au ras des pâquerettes (à partir de 3€90/an), offre un service de qualité.

En effet, je dispose de deux contrats chez lui depuis près de deux années (à ce jour) et je n’ai franchement pas en m’en plaindre, car je n’ai rencontré aucun problème (ni lenteur, ni défaut de service) et le SAV, auquel j’ai eu à faire pour des questions commerciales, est à la fois courtois et très réactif.

Je vous recommande donc vivement cet hébergeur pour varier les IPs de votre parc de sites web 😉

Louer des adresses IPs dédiées chez Monarobase

Je ne vous présente plus Monarobase, qui est sans conteste mon hébergeur préféré, car ses services sont de très grande qualité à tous points de vue et que ses tarifs ne sont pas prohibitifs, surtout pour de l’hébergement professionnel digne de ce nom.

Autant Monarobase ne propose que des offres d’hébergement mutualisé, autant il vous offre la possibilité de louer quelques adresses IP dédiées à partir de 2€ HT/mois (éventuellement négociable si vous êtes un gros client).

De toutes les offres que je vous propose dans cet article, c’est loin d’être la plus intéressante financièrement parlant, mais sachez qu’avec Monarobase, vos sites seront chouchoutés et performants, alors pourquoi ne pas opter pour quelques IPs dédiées pour vos sites les plus importants ?

Prendre plusieurs plans avec chacun une adresse IP dédiée chez TrueHoster

Quand j’ai débuté la rédaction de cet article il y a environ 3 semaines, je n’avais que 10 solutions à vous proposer et elles se sont depuis transformées en 12 puisque j’en ai trouvé deux nouvvelles, dont l’hébergeur TrueHoster que je ne connaissais pas jusqu’il y a une semaine.

Sachez que TrueHoster est la filliale d’un hébergeur mauricien qui ne propose qu’une seule offre d’hébergement dite illimitée (vous êtes tout de même limité à 6 noms de domaines).

Et si cela peut vous rassurer, les serveurs ne sont pas hébergés sur l’Île Maurice, mais en Europe, en Bulgarie pour être plus précis.

Cette offre présente les particularités d’être plutôt bon marché (11€88/an – aucune TVA appliquée) et de vous faire bénéficier de ressources dédiées (512 Mo de RAM dédiée).

Comme ça fait moins d’une semaine que je teste cet hébergeur, je ne peux pas vous en faire un retour très objectif, si ce n’est que je n’ai pour l’instant pas à m’en plaindre, d’autant qu’il propose un cPanel 😉

Pour chaque plan commandé, sachez que vous pouvez prendre en option une IP dédiée pour la modique somme de 6€/an, soit 0€50/mois, ce qui vous fait 1€49/mois au total par hébergement avec IP dédiée, alors foncez les amis et comme moi, testez au moins un contrat.

Conclusion

Je vous ai donné ici 12 pistes pour varier les IPs de vos sites sans vous ruiner et il vous suffit de reproduire le schéma ci-dessus avec d’autres solutions d’hébergement pour en obtenir encore plus.

En d’autres termes, multiplier les hébergeurs vous aidera à multiplier les adresses IP, mais attention toutefois, car certains hébergeurs ne valent vraiment pas la peine que vous leur confiez l’hébergement de vos sites internet, même les moins importants.

Ainsi, j’ai volontairement omis de citer ici de nombreux hébergeurs que j’ai testé et qui n’ont pas fait l’affaire, y compris un canadien qui proposait de l’hébergement mutualisé avec possibilité de bénéficier jusqu’à 10 IPs différentes, mais j’ai vite fait machine arrière, car le panneau de gestion était vraiment archaïque et mes sites étaient régulièrement hors ligne, quand mon IP n’était pas blacklistée !

Rien qu’avec les solutions que je vous ai données ici, vous avez facilement la possibilité de travailler avec une bonne centaine d’IPs de classe C différente, mais peut-être avez-vous d’autres solutions intéressantes à me suggérer en commentaires …

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou une coquille, vous pouvez m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Je vous en remercie par avance.